Les procés verbaux

Assemblée générale du mercredi 25 mai 2016

Après avoir souhaité la bienvenue aux collègues et constaté la petite participation à cette assemblée générale, le Président rappelle que l’année 2015 n’a pas été merveilleuse tant sur le plan fréquentation que sur le chiffre d’affaire qui est maintenu par certains avec beaucoup de difficultés mais qui reste en deçà des prévisions pour la majorité d’entre nous.

Il constate également une très forte baisse de fréquentation des curistes dans les hôtels des villes thermales et les meublés ont ressenti une dégradation des réservations dans leurs établissements. Il en impute une grande responsabilité à AirBnB qui rien que sur la place de vichy et ses environs plus 300 offres de séjours chez l’habitant. Les prix allant de 15 à  50 € en moyenne. Comment peut-on lutter contre cette « économie collaborative » quand nous sommes écrasés de taxes, de règlementations de plus en plus draconiennes. Il faudrait que les mairies fassent le nécessaire pour récupérer les taxes de séjour. Nous ne sommes pas contre cette économie parallèle, mais que tout le monde se batte avec les mêmes armes. Et en plus on peut manger chez l’habitant pour pas cher :

« 1 entrée, 1 plat, fromage et dessert pour 24 € » !!!! Ou sont les règles de garantie d’hygiène, est-ce que ces vendeurs de malbouffe ont suivi la formation HACCP ? La responsabilité de l’hôte est-elle engagée en cas d’intoxication alimentaire ? Les chiffres d’affaires sont-ils vraiment déclarés ? La TVA est-elle reversée, Etc. ……Cela devient un grand n’importe quoi.

Chacun faisant remarquer que ces pratiques ont lieu dans tous les bassins économiques de l’Allier et que la majorité ne voit pas l’avenir de la profession avec beaucoup d’optimisme.

Le trésorier après avoir effectué son compte-rendu informe que la situation financière ne s’est pas améliorée durant cette année 2015 et que le retour à l’équilibre est dû en grande partie à la récupération du compte de placement qui a généré une amélioration de la trésorerie, mais qui est tout à fait artificielle. Cette dégradation est due principalement à une très forte augmentation de notre contribution au règlement des frais d’assistance juridique qui ont explosé. Il propose de limiter les prises en charges pour l’année 2016 et de les ramener à une proportion plus en rapport avec nos moyens financiers. Ce qui est adopté à l’unanimité.

L’élection des membres de la commission administrative a été reconduite dans son ensemble. La liste est jointe au présent rapport.